Rechercher
  • Empreintes Sauvages, Le Refuge

Annonces de Barbara Pompili en faveur du bien-être de la faune sauvage captive

"Notre pays s’engage aujourd’hui dans une évolution majeure de la place accordée aux animaux sauvages dans notre société."


Après les annonces de Barbara Pompili, la ministre de la transition écologique lors de son discours le 29 Septembre 2020, nous souhaitions revenir avec vous sur les changements à venir pour les fauves issus des cirques, et le projet de l'Empreintes.


Voici un rappel des mesures annoncées par la ministre lors de son discours :


Les cirques et les spectacles itinérants

  • Interdiction de la détention d’animaux d’espèces sauvages dont le degré d’incompatibilité de la détention en itinérance avec leurs besoins est important (notamment les fauves, les singes, les ours, les loups ou ceux nécessitant des bassins ou de grandes quantités d’eau comme les hippopotames, les otaries, les éléphants, etc.);

  • Interdiction de reproduction des animaux issus d’espèces sauvages concernés par les mesures d’interdiction ci-dessus;

  • Interdiction immédiate de la délivrance d’autorisations pour les nouveaux établissements itinérants détenant des animaux d’espèces sauvages concernés par les mesures d’interdiction.


Les élevages de visons pour la production de fourrure

  • Interdiction immédiate d’ouverture de nouveaux élevages de visons d’Amérique;

  • Fin de l’élevage de visons d’Amérique (échéance 2025).


Les parcs zoologiques

  • Instauration de normes de détention visant à améliorer le bien-être de la faune sauvage captive en zoos pour certaines espèces, comme l’ours polaire (température, accès à des zones d’ombre…) ;

  • Instauration de mesures d’encadrement des spectacles en zoos (exemple : interdiction du public de toucher les animaux).


La volonté du gouvernement est de construire la transition avec les professionnels. Une concertation aura lieu avec l’ensemble des secteurs professionnels considérés pour accompagner ces transitions dans les meilleures conditions pour les entreprises, les personnels et les animaux.




Les principales mesures sont :


Accompagnement des professionnels et des entreprises

  • Proposer aux entreprises de les accompagner pour faire évoluer certains spectacles, dans la mise aux normes de leurs établissements ou dans une transition d’activité ;

  • Accompagner les professionnels sur le terrain pour veiller à la sérénité de leurs spectacles.


Formation

  • Participer à l’amélioration de la formation des professionnels de chaque filière ;

  • Améliorer et actualiser la formation des agents de l’État, en charge des contrôles, par des échanges de bonnes pratiques entre les services ;

  • Inclure le bien-être animal de la faune sauvage dans la formation initiale des services en charges.


Accompagnement pour le placement d’animaux

  • Accompagnement de refuges ou sanctuaires ;

  • Réflexions sur le placement des animaux.



Le rôle de l'Empreintes Sauvages ?



La France manque aujourd'hui de structures d'accueil pour héberger ses 500 félins en attente d'un futur foyer.

Notre rôle sera, sans jugement, d'ouvrir le dialogue avec les autorités, les particuliers et les circassiens, pour accueillir au sein de notre refuge tous les animaux qui auront besoin d'un toit.

Que ce soit de façon ponctuelle comme lors d'une saisie des forces de l'ordre le temps de l'enquête judiciaire, ou permanente comme lors d'un placement venant d'un particulier, ou de professionnels du cirque, notre but est d'écouter, et d'apporter une solution stable aux animaux qui nous seront confiés.

Chaque individu sera traité avec les mêmes égards, quelle que soit son histoire.


L'accès aux soins, à la nourriture, à un enclos vaste, calme et confortable ainsi qu'un suivi par des vétérinaires, soigneurs et parfois comportementalistes, mais aussi la mise en place d'enrichissements quotidiens seront pour nous la base des conditions d'accueil que nous mettrons en place pour nos pensionnaires.




19 vues

© 2020 La Griffe Noire Store